Le David III de Loüet : nouvelle génération pour ce superbe métier à tisser

Catherine Malichecq4/ 7/21
Loüet l’avait annoncé; nous avons maintenant davantage d’informations. Le David III présentera beaucoup de nouvelles caractéristiques. En voici un aperçu.
Louet David III
Même si le David III est toujours aussi peu encombrant, d'autant plus que son ensouple arrière se replie, ses qualités fonctionnelles surpassent beaucoup de grands métiers de plancher ce qui lui vaut une grande popularité.
Le David III dispose de 8 cadres et 10 pédales. Le ou les cadres qui travaillent descendent (à la baisse), mais sa large ouverture ressemble davantage à celle des métiers à contremarche. Un ingénieux système de suspension permet d'élever les cadres avec peu d'efforts. Enfin, le frein à friction est inclus et le battant coulissant permet une frappe facile, fluide et régulière.
Il est équipé d'un râteau intégré et d'une étagère.
Il est disponible en 70 cm (27 5/8”), 90 cm (35 3/8”) et 110 cm (43 1/2”) de largeur de tissage.

Les nouveautés sont les suivantes :
  • Un encadrement plus robuste : les montants principaux, avant et traverse ont maintenant une épaisseur de 27 mm (contre 21 mm auparavant);
  • Le battant possède un point d’articulation proche du sol qui permet un mouvement souple tout en offrant un rayon de pivotement bénéfique à la frappe;
  • Les crochets d’articulation du battant sont montés sur le métier et non sur les montants du battant : ceci facilite le démontage du battant;
  • Les ensouples avant et arrière ont un diamètre plus grand : moins de tours sont donc nécessaires ce qui améliore la tension des fils de chaîne. D’autre part, le kit optionnel pour ajouter des crampes, se composent maintenant de 4 barres (contre 3 auparavant), ce qui améliore l’assemblage et le fonctionnement;
  • Un nouveau levier pour avancer l’ensouple a été ajouté. Doté d’un aimant qui maintient la roue à rochet, le tissu avance sur une plus grande longueur en un seul mouvement de la poignée;
  • La poitrinière se monte et démonte facilement grâce à ses trous fraisée;
  • Les cordes reliant les pédales aux lames se déplacent facilement en fonction des besoins : les têtes des vis, plus petites, facilitent leur accrochage;
  • Le frein sur l'ensouple est maintenant inclus au métier. Le disque de frein est beaucoup plus grand et dispose d’une manivelle (qui tourne dans le disque et pas dans la main) pour enrouler la chaîne.
  • La hauteur des cadres s’ajuste grâce à un écrou moleté et le réglage horizontal grâce à une vis. Les petites goupilles Texsolv anciennement utilisées ne sont donc plus nécessaires;
  • Le pliage du David est encore plus facile, sans aucune pièce détachée pouvant se perdre;
  • Le râteau inclut deux glissières en bois : on peut donc déposer ses fils dans le râteau, puis ajouter les glissières, et les fils ne sortiront plus du râteau lors du pliage de la chaîne;
  • Deux pinces pratiques pour le pliage et l’enfilage sont incluses;
  • Aux instructions d’assemblage, sont incluses celles pour monter le métier.

Voici un métier plein de promesses! L'arrivée des premiers modèles au Canada est prévue pour août 2021.

Réservez le vôtre dès aujourd’hui!

https://www.tisseetfile.com/blogs/news/le-david-iii-de-louet-nouvelle-generation-pour-ce-superbe-metier-a-tisser

 

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published