Métiers à peigne envergeur ou métiers de table à cadres : que choisir ?

Catherine Malichecq5/ 7/21

Le tissage vous intéresse et vous ne savez que choisir entre un métier à peigne envergeur et un métier à cadres ?

Si vous ne pouvez pas essayer ces métiers et si vous ne savez vraiment pas lequel parmi les deux choisir, voici une comparaison entre un métier à peigne envergeur et un métier à cadres.

Rigid heddle loom - Métier à peigne envergeur

Le métier à peigne envergeur :

J’en ai déjà parlé dans l’article Les métiers à tisser à peigne envergeur : tisser rapidement et facilement. Le titre en dit déjà beaucoup !

J’entends ou lis trop souvent qu’on ne peut rien faire avec un métier à peigne envergeur. C’est totalement faux ! Il suffit de regarder les créations que réalisent nombres de tisserands et tisserandes sur ces métiers. Le métier à peigne, c’est souvent celui vers lequel les debutant.e.s se tournent.

Les points forts :

  • l’espace : les modèles les plus courants prennent peu d’espace et se range facilement dans un placard, sous un lit, etc. ;
  • léger et transportable et utilisable partout ;
  • une utilisation rapide et facile : Commencer à tisser sur un métier à peigne envergeur ne requiert pas tant d’apprentissages que de commencer sur un métier à cadre.
    Plier une chaîne s’effectue en un rien de temps et avec une facilité étonnante ;
  • La perte de fil est très faible :
  • Un travail de réflexion qui se fait naturellement et qui sera transposable si vous souhaitez changer pour un métier à cadres dans le futur ;
  • Les nombreuses possibilités qu’il offre grâce à quelques accessoires ;
  • le faible coût : le métier en lui-même est peu dispendieux, mais en plus le matériel pour débuter est inclus dans le kit de départ. Lorsqu’on commence et que l’on ne sait pas si l’activité va nous plaire, il est parfois préférable de ne pas trop investir.

Les points particuliers :

  • un rythme de travail lent : on peut tisser énormément de choses sur un métier à peigne, autant que sur un métier à cadres. Cependant, le procédé diffère tout comme le rythme de tissage. D’ailleurs peut-on vraiment parler d’un rythme avec un métier envergeur ? Disons plutôt qu’il n’y a pas la fluidité du mouvement tellement agréable à obtenir sur un métier de plancher.
    Ceci dit, cela n’empêche nullement les métiers à peigne d’avoir un intérêt, et le plus grand intérêt selon moi, c’est de permettre à des personnes de tisser : des personnes qui n’ont pas l’espace ou qui préfèrent ne pas investir, dans l’immédiat, dans un métier à cadres (et tout le matériel nécessaire qui l’accompagnera) pour commencer.
  • des tailles de peignes limitées ;
  • une tension adéquate plus difficile à obtenir.

 Louet canada looms - métier de table Louët

Les métiers de table

Pourquoi donc choisir un métier à cadres, me direz-vous ?
Probablement pour relever d’autres défis. Des défis aussi passionnants que stimulants.
Mais là encore, il existe des métiers à cadres de table et de plancher. Nous parlerons des différents métiers dans un autre article, pour l’heure, comparons simplement avec des métiers de table.


Les points forts :

  • La possibilité de tisser des armures plus complexes par la simple action des cadres ;
  • La possibilité de tisser tous les fils, même extrêmement fins ;
  • Une meilleure tension des fils que sur un métier à peigne envergeur ;
  • L’utilisation des navettes canot que l’on apprécie tant;
  • Le château étant pliable, certains modèles demeurent très facilement transportables et rangeables ;
  • Certains modèles peuvent simplement s’installer sur une table régulière (attention cependant à trouver une position adéquate).

Les points particuliers :

  • À partir de 60 cm, il sera préférable de l’installer sur une table conçue pour lui ;
  • Certains modèles sont plus difficiles à transporter et à ranger, en fonction de la largeur et du nombre de cadres ;
  • Il sera nécessaire d’acquérir davantage de matériel dès le démarrage afin de pouvoir ourdir et tisser ;
  • Il sera également nécessaire d’acquérir davantage de connaissances (le cours Tisse et File va vous permettre de l’apprendre rapidement).

J’espère que ces quelques points vous permettront de prendre une décision éclairée. Vous avez encore des questions ? Nous sommes là pour y répondre.

Tisse et File vous accueille pour essayer différents modèles : métiers à peigne, métier Erica, Jane, Ashford de table et de plancher.

Pour en savoir plus sur les métiers à peignes envergeurs, vous pouvez lire l’article : Les métiers à tisser à peigne envergeur : tisser rapidement et facilement.

Pour apprendre à tisser avec un métier à tisser, pourquoi ne pas suivre la formation en ligne de Tisse et File ?

Écrire un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.